PARIS GALLO-ROMAIN

PARIS GALLO-ROMAIN

Quand Paris s’appelait Lutèce !

L’histoire de Paris commence à la préhistoire : les premiers indices d’une présence humaine datent de 500 000 ans. On a retrouvé dans une carrière de la ville des restes de chasse : des os de mammouth, de rennes et de cervidés. Ces premiers visiteurs étaient des chasseurs itinérants.

Entre les Ve et IVe millénaires avant J.-C., un habitat néolithique se développe sur les bords de la Seine. Il y avait des chasseurs et des pêcheurs à Bercy (pirogues découvertes en 1991).

Lucotecia te voilà !

On désigna sous le nom de Lutèce le groupe d’habitations qui furent construites sur les îles de la Seine et particulièrement sur celle de la Cité. Les savants se sont longuement questionnés à propos de l’étymologie de ce nom. Contentons-nous de savoir que Lutèce était appelé par les Romains Lutetia, et Lucotecia par le géographe Ptolémée. C’était alors une bien chétive bourgade. Quelques huttes de branchages et de roseaux dissimulées par des rideaux de saules. Une grève fut sa première enceinte, une rivière son premier fossé. Des digues formées de terre et de palissades défendaient Lutèce contre les inondations de la Seine et les habitants vivaient là du produit de leur chasse dans les bois avoisinant les îles sur lesquelles ils s’étaient établis, et surtout du poisson qu’ils pêchaient dans les eaux du fleuve.

Nos ancêtres les gaulois 

Les premiers habitants de Lutèce étaient braves au combat, jaloux de leur indépendance et d’une nature loyale et généreuse. De haute taille, le teint blanc, les yeux bleus, les cheveux roux, ils avaient un goût prononcé pour les armes et se battaient nus jusqu’à la ceinture pour montrer qu’ils n’avaient pas peur de la mort. Les femmes étaient belles, elles portaient de longs cheveux et l’éclat de leur teint était réputé. Selon la coutume gauloise, la jeune fille se choisissait librement un mari.

Il a fallut que Jules s’en mêle !

Ce fut en l’an 700 que Jules César commença à vouloir s’approprier Lutèce. Les Gaulois résistèrent d’abord vaillamment aux premières tentatives mais ils durent s’incliner lors d’une terrible bataille qui se déroula dans la plaine de Grenelle et qui fut un horrible carnage.

Lutèce n’était plus alors que cendres mais les Romains, appréciant l’excellente situation de cette île placée au centre de provinces fertiles, résolurent de s’y installer. Ils apportèrent avec eux les lumières de Rome et ses erreurs, sa sagesse et ses vices, ses richesses et son luxe, ses lois et ses abus.