Le misanthrope pour Louis XIV

Le misanthrope pour Louis XIV

Le Misanthrope, une pièce pas si courue

C’est le 4 juin 1666 que Molière présente son “Alceste”, comme un homme le plus loyal et le plus droit des hommes, avec un seul petit défaut…sans manque d’indulgence. Manque d’indulgence qui  le pousse à haïr les hommes. Face à lui, Molière lui impose le personnage de Philinte qui est son contraire. Et au milieu de tout ça, Molière est amoureux de Célimène, qui a la critique facile, au caractère bien trempé, et quelque peu féministe avant l’heure !
C’est une comédie en 5 actes et en vers. Le ton grave de cette oeuvre n’obtient que peu de succès à sa sortie, et la pièce n’est jouée que pour trente quatre représentations seulement.

L’Atrabilaire amoureux en sous-titre

Mais que veut dire “atrabilaire” ?
Si atrabilaire n’est pas très employé dans le langage courant (et pourtant…on pourrait vraiment l’employer !), il désigne une personne qui est désagréable, irritable et aigre. Ce mot provient des humeurs, qui selon Hippocrate et sa théorie des humeurs fait référence à la bile noire. Vous connaissez l’expression “se faire de la bile” ?! Qui signifie, se faire du souci. Bon, on ne va pas vous faire un cours de médecine, mais pour faire simple, on vous explique rapidement : il y’a, selon la théorie d’Hippocrate, quatre humeurs.
-Le sang, attribué au côté jovial et chaleureux
-La lymphe, rattachée au cerveau et qui provoque le comportement lymphatique
-La bile jaune, qui provient du foie et donne la colère, la violence
-La bile noire, qui quant à elle provient de la rate, et provoque l’anxiété.

Chacune de ces humeurs sont directement reliées aux quatre éléments : L’eau, l’air, la terre et le feu !
Donc, en fonction de l’humeur prédominante de votre journée, vous serez de “bonne” ou de “mauvaise” humeur !!!

Bon ça, c’était à l’époque de Molière, car depuis, la médecine a fait beaucoup de progrès….Mais ça vous permet de mieux comprendre, ce sous-titre, et les “bonnes” ou “mauvaises” humeurs” attribuées au roi ! (En plus de savoir si les selles du roi étaient bien moulées ou non…mais ça on vous le réserve pour une prochaine fois !) Pas si facile d’être roi !

Première représentation au théâtre du Palais-Royal

Hé oui ! Versailles n’est pas encore construit, aussi les pièces se jouaient encore au théâtre du Palais-Royal, dans le jardin des Tuileries, situé dans la continuité du Louvre. Le Louvre est alors la résidence royale. Ce théâtre du Palais-Royal n’existe plus aujourd’hui, il a brûlé en 1781. Pourtant, on doit à ce théâtre une définition très précise de la scène. En 1784, c’est donc grâce à ce théâtre et à sa position que l’on admet et défini les côtés “cour” et “jardin” bien connu des comédiens pour se repérer facilement ! La gauche de la scène se trouvant du côté de la cour et la droite des jardins. Certains retiendront aussi les initiales “JC” , en référence à Jésus Christ.

Louis XIV et Molière

Louis XIV inconditionnel de Molière assiste donc ce 4 juin 1666, à la première représentation au théâtre du Palais-Royal. Le roi, fervent défenseur des arts et des lettres, se porte en protecteur de Molière. Il acceptera même d’être le parrain du fils de Molière.
Mais quelles étaient vraiment leurs relations ?…Jusqu’où le roi était-il prêt à aller pour Molière. On vous propose de vous le faire découvrir !

 

Que reste t-il de Molière à Paris ?

C’est ce qu’on vous propose de découvrir en vous faisant voyager à travers les rues de Paris, avec notre jeu de piste qui retrace la vie et l’oeuvre de Molière. Vous découvrez sa maison natale (la vraie ! ) où il habita avec sa famille, ses premiers pas au théâtre, l’emplacement de l’Hôtel de Bourgogne, le Collège de Clermont, ses lieux favoris et son rythme de vie, parfois très libertin…Mais aussi, sa relation avec le roi et comment et où il est mort.

Alors, vous voulez en apprendre plus ?! Venez jouer avec nous, inscrivez-vous !!!