Bleu Ebene : Interview de Sandrine Hueber fondatrice de Sand’rions

Bleu Ebene : Interview de Sandrine Hueber fondatrice de Sand’rions

Sandrine Hueber a crée Sand’rions qui est née de plusieurs passions : Paris, l’Histoire et l’amour de transmettre aux enfants de 5 à 15 ans. Nous leurs donnons la possibilité de découvrir Paris grâce à des jeux de piste adaptés. Ces parcours sont en adéquation avec leurs programmes scolaires, du Moyen-Âge aux Temps Modernes en passant par la Renaissance.

Bleu Ebène : Bonjour Sandrine, vous êtes la fondatrice passionnée de Sand’rions, pouvez-vous vous présenter ?

S. H. : Bonjour ! Je suis Sandrine la fondatrice de Sand’rions. Parisienne de naissance, j’ai toujours apprécié arpenter les rues de la capitale, connaître leur histoire et les associer à des faits historiques marquants. J’ai créé Sand’rions pour offrir aux enfants la possibilité d’aimer l’histoire de manière ludique et de découvrir Paris autrement. En confiant la réalisation des sorties à des seniors, je suis persuadée que nous pouvons compter sur cette transmission générationnelle, et obtenir un échange de qualité. Et j’ai décidé de faire des visites thématiques en lien avec le programme scolaire pour découvrir l’histoire autrement, et en expliquant aux enfants que l’art est subjectif, mais avec un objectif : s’amuser !

Bleu Ebène : Comment avez-vous créé votre logo lors de votre création ?

S. H. : En utilisant simplement les polices de Word et en puissant à droite et à gauche des dessins. Cela a fonctionné au début car j’étais contente d’avoir une identité visuelle et surtout de l’avoir créé seule. Mais très vite, je me suis aperçue que mon projet grossissait et que mon identité visuelle n’était plus en adéquation avec mon projet. Lorsque je montrais ma carte de visite, il fallait un temps pour les personnes comprennent dans quel domaine d’activité j’exerçais.

Bleu Ebène : Quel impact avait votre logo 1er logo sur votre clientèle ?

S. H. : Ma clientèle trouvait mon 1er logo, sympathique, mignon. J’avais une identité « de gentille et artisanale », ce qui dans mon cas est péjoratif. « Faire des sorties de temps en temps, accompagner les enfants comme une gentille Nounou » se disaient les parents et j’avais peu de crédibilité auprès des entreprises.
Noooon !!!! Ce n’était pas du tout l’image que je voulais donner !
Je voulais une image chic, professionnelle, rassurante mais incluant le caractère ludique de mon activité auprès des enfants ainsi que mon domaine d’activité, le tourisme sachant que je fais découvrir Paris et l’Histoire aux enfants grâce à des jeux de piste, en suivant le programme scolaire

Bleu Ebène : Pour quelle raison exactement avez-vous voulu changer d’identité ?

S. H. : Je souhaite offrir à mes clients un service haut de gamme et sur mesure. Il fallait que ce logo soit immédiatement identifiable comme tel. Et donner une image très professionnelle.

Bleu Ebène : Pourquoi avez-vous choisi Bleu Ebène pour créer votre nouvelle identité de marque ?

S. H. : J’ai rencontré Frédérique à plusieurs reprises dans une association dédiée aux femmes entrepreneures : Action’elles. Le contact est tout de suite passé entre nous. Je voyais en Frédérique quelqu’un de très professionnel. Ensuite, je me suis aperçue que nous avions une relation commune, très chère à mes yeux. Puis en visitant le site internet de Bleu Ebène que j’ai trouvé très clair, je n’ai pas hésité un seul instant et j’ai fait confiance à mon instinct. Je savais que c’était à Bleu Ebène que je devais confier la réalisation de mon logo et de la charte graphique de mon site.

Bleu Ebène : Quelle retombée avez-vous aujourd’hui ?

S. H. : Je n’ai que des félicitations ! Tout le monde trouve que ce logo est l’évidence même qui caractérise à la fois mon activité, mon domaine mais aussi ma personnalité.

Bleu Ebène : Que pouvez-vous dire aux créateurs d’entreprises qui souhaitent une identité de marque ?

S. H. : Avoir une identité fiable, définissable, reconnaissable et différenciante est primordiale pour une société. J’ai perdu du temps et certainement des clients en n’ayant pas eu immédiatement une image qui me représentait. Mais aujourd’hui c’est du passé, j’ai un nouveau logo, qui me correspond parfaitement et avec lequel je suis très à l’aise.

Bleu Ebène : Quel conseil leurs donnerez-vous ?

S. H. : Faire créer un logo par un professionnel peut paraître onéreux pour une société en construction. Néanmoins, c’est essentiel et indispensable pour ne pas perdre de temps ni d’argent au final. Car aujourd’hui, tous les documents que j’avais imprimés avec mon ancien logo sont obsolètes.

Merci Sandrine pour cette interview et bonne continuation

Source : Frédérique Montrésor – Fondatrice de Bleu Ebène