Presse

Retrouvez tous les articles, toutes les interviews, et toutes les nouveautés !

 

Nous sommes recommandés par Le Parisien !

guideez-sandrions-Le-parisien

Sorties en famille : explorez Lutèce à roulettes !

www.leparisien.fr

 

L’interview de Sand’rions par Fred Courant à l’ouverture de la fête de la science.

 

L’interview de Sand’rions par Stéphanie

https://www.francebleu.fr/emissions/qu-est-ce-qu-fait-des-momes/107-1/sand-rions-decouvrir-paris-en-s-amusant

logo-france-bleu

 

logo-psychologies-e1458300081878

Article du 8 mars 2016

Entreprendre au féminin : tout a basculé le jour où…

La vie des femmes entrepreneures n’est pas un long fleuve tranquille ! Leurs parcours sont toujours bouillonnants, chaotiques, décourageants, exaltants… Étonnants ! Passionnées, elles s’accordent toutes sur un point : créer une entreprise est une aventure extraordinaire, à laquelle elles ne renonceraient pour rien au monde.

Entreprendre au féminin : tout a basculé le jour où…

… « Je suis passée de dilettante à professionnelle »

Sandrine Hueber est fondatrice et présidente de Sand’Rions. Elle fait partie des lauréates du programme des soutiens aux femmes entrepreneures ExcELLEnce, mis en place par la Chambre de commerce et d’industrie Val-de-Marne, avec le concours de BNP Paribas.

Sandrine, 44 ans

« J’aime Paris, j’aime l’histoire, j’aime les enfants. Quand j’ai réalisé que mon travail de déléguée médicale, que j’exerçais depuis quinze ans, n’avait plus beaucoup de sens pour moi, j’ai décidé de profiter d’un plan social de l’entreprise où j’étais salariée pour oser me construire la vie dont j’avais envie. Depuis qu’elle est toute petite, je sillonne Paris avec ma fille, Élise, en lui inventant des jeux de piste pour lui transmettre ma passion.

Je me suis dit que c’était ça que je voulais faire : embarquer les enfants dans des aventures ludiques et pédagogiques au cœur de cette ville que je connais si bien. C’est comme ça que, début 2014, j’ai créé Sand’Rions, qui propose aux parents de me laisser leurs enfants pour découvrir des circuits inédits, historiques et pédagogiques, dans les rues de Paris.

J’ai d’abord choisi d’être auto-entrepreneuse, pour voir de quoi j’étais capable et tester mes idées à plus grande échelle, et puis, depuis juin 2015, je me suis lancée. J’ai créé une société à action simplifiée unipersonnelle (SASU), la structure qui m’a semblée la plus adaptée à ma volonté de n’avoir de comptes à rendre qu’à moi-même. J’ai découvert que passer de dilettante à professionnelle, c’est hypramégacompliqué ! Pourtant, après un premier bel été et des vacances de Toussaint pendant lesquels mon planning d’inscriptions s’est rempli, j’étais plutôt bien partie. Jusqu’à ce que la France soit secouée par les affreux attentats de novembre.

Du jour au lendemain, tout s’est arrêté, y compris mon chiffre d’affaires. Complètement. J’ai décidé de ne pas paniquer. J’ai encore un peu d’épargne, et je suis capable de proposer quelques missions de conseil le temps que la confiance revienne, et que les parents osent à nouveau confier leurs enfants. Je crois en mon idée. Et je ne suis pas la seule ! Je viens de recevoir le prix ExcELLEnce *, qui va m’aider pendant dix-huit mois à consolider ce que j’ai commencé.

Depuis, je me sens moins seule. Je sais que j’ai raison de m’accrocher : les vacances de Pâques s’annoncent bien, et Sand’Rions a plein de nouveaux projets… »

Mais aussi sur d’autres supports et avec d’autres partenaires 

http://blog.nuhanciam.com/2015/12/01/entreprendre-au-feminin-focus-sur-sandrine-hueber-de-sand-rions/

http://www.bleu-ebene.com/blog-bleu-ebene/106-interview-de-sandrine-hueber-fondatrice-de-sand-rions

Article Vivre Paris Mai 2016

artcile-vivre-paris

Article Vivre paris Septembre 2015

article-vivre-paris-septembre-2015